Electronic Limousine

Bienvenue sur ce petit blog s'adressant aux fans de musiques electroniques et indépendantes d'hier, aujourd'hui et demain. N'hésitez pas à laisser vos commentaires et faire découvrir des petits trésors cachés. Be yourself!

31 mars 2009

Natural Disaster

entertainment

  Il faut croire que le 3ème album est réellement une malédiction pour les artistes. Quatre ans après l'excellent "Odyssey" virage légèrement plus pop qui avait confirmé les talents de producteurs de Fischerspooner, véritables as de la bidouille électronique dans leur premier album "#1" sorti chez Gigolo; le duo revient pour un 3ème album "Entertainment" au contenu beaucoup moins réjouissant.

  La présence de "Danse en France" dans le tracklisting m'a déjà laissé quelque peu perplexe, je me suis dit "ça commence mal". L'album commence avec le premier single sorti chez Kitsuné :"The best revenge", un titre pop dans la continuité musicale de "Odyssey", agréable à écouter, moins trituré que les anciens titres, mais bien produit. "We are electric" commence avec un son digital bien caractéristique de leurs productions,puis arrivent des guitares saturées qui donnent un côté plus post-rock plannant au titre sans qu'il ne se passe réellement quelque chose. "Money can't dance" est long à démarrer et nous propose du Fischerspooner gentillet, sans surprise, assez fade, avec même un son rappelant "Emerge". Seule la fin du titre dénote un peu. "In a modern world" est terriblement ennuyeux, prévisible et plat. "Supply & demand" est assez agréable mais sans surprise. "Amuse bouche" est lourd et oppressant comme de l'indus pas très inspirée. A ce stade du disque on commence vraiment à se dire que rien ne va se passer, et on avance dans les titres, de façon desespérée à la recherche d'une quelconque surprise. "Infidels of the world unite" est plutôt intéressant, comparé au reste, du moins. "Door train home" est assez désabusé, tel l'auditeur qui prend conscience qu'il n'achètera pas forcément cet album. "Danse en France": no comment... "To the Moon": pfff non là, même plus envie d'écrire...

  Les Fischerspooner "s'écoutent" un peu sur ce disque et oublient la jouissance de l'auditeur. J'aimais le Fischerspooner qui pétillait, sautillait, explosait, surprenait, nous noyait sous une tonne de sons digitaux qui se mélangeaient de manière imprévisible. Ici l'effet de surprise est absent et c'est avec regret que j'ôte Fischerspooner de la catégorie "électronique excitante". "Entertainment" est formaté et globalement ennuyeux. Tout ça pour ça ! Alors non, c'est pas comme ça qu'on danse en France...

Fischerspooner - Entertainment, sortie le 04 mai

http://www.fischerspooner.com/
http://www.myspace.com/fischerspooner

Posté par Molokoid à 14:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    au final un album fade, sans saveur...PATHETIQUE ! on est loin de la qualité attendue...NEXT !

    Posté par Clyde, 31 mars 2009 à 20:21
  • Rien à voir avec la choucroute, mais demain je vais voir Yuksek en concert à la cigale grâce à tes conseils.
    Merci et à bientôt !

    Posté par breuu, 08 avril 2009 à 22:53
  • les ordure

    je veux les articles du natural disasters


    bon journné

    Posté par sofien, 01 septembre 2009 à 16:10

Poster un commentaire